La compétence mobilité

Actualités

Toutes les actualités

INFOS # COVID-19

Agendas

  • Du 03/09 au 29/11

    Tous contes faits

    Expositions / visites, ...

    Le réseau des médiathèques vous transporte dans le monde fantastique des contes. Exposition,...

Tout l'agenda

Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM), la Communauté Urbaine d’Alençon est compétente pour organiser des services réguliers de transport public, les services de transport à la demande, de transport scolaire, de mobilité active, partagée, solidaire, et contribuer au développement de ces modes, ainsi que verser des aides individuelles à la mobilité (L. 1231-1 du CT).

Cette compétence mobilité s’inscrit dans un Projet de Territoire approuvé en conseil communautaire le 28 mars 2019 identifiant la mobilité comme un enjeu majeur.
Le 1er avril 2021, le conseil communautaire a approuvé la feuille de route Mobilité, 1ère étape d’une stratégie de mobilité durable et globale pour le territoire communautaire, répondant aux enjeux et des objectifs de la Loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités (LOM) pour l’amélioration de l’exercice de la compétence mobilité.

 

Le territoire communautaire est traversé par deux axes structurants :

  • du Nord au Sud : l’A28 traverse le territoire et permet de rejoindre Rouen, Le Mans et Caen via l’A88. L’axe ferré Caen, Le Mans et Tours dessert également la gare d’Alençon.
  • d’Est en Ouest : la RN12 traverse la CUA elle relie Paris à Brest.

 

Ces infrastructures facilitent le lien sur le territoire. Ainsi, elles permettent au territoire de profiter de bonnes conditions d’accessibilité à plusieurs grandes agglomérations

De plus, le territoire a modernisé et développé ses infrastructures de transport public pour améliorer les mobilités du quotidien et servir l’attractivité du territoire :

+

Renforcer la place des employeurs et des usagers dans la gouvernance locale de la mobilité

 

Afin de renforcer la place des employeurs et des usagers dans la gouvernance de la mobilité, les Autorités Organisatrices de la Mobilité ont l’obligation d’instaurer un comité des partenaires, associant a minima des représentants d’usagers/d’habitants et des représentants des employeurs de façon à les associer à la politique de mobilité conduite sur le territoire.
La Communauté Urbaine a constitué son comité de partenaire par délibération du 10 décembre 2021.

 

 

Plus globalement, la Communauté Urbaine a adopté une démarche participative et de concertation avec les entreprises et les acteurs associatifs pour tous les projets liés à la mobilité en reconnaissant le rôle des partenaires que sont par exemple :

  • Mobijump gestionnaire d’une Vélo-école,
  • Croix-rouge mobilité,
  • les associations À bicyclette et Atelier Mob,
  • le centre Epide d’Alençon
  • APF France Handicap

favorisant l’émergence d’une mobilité solidaire pour le territoire communautaire.

 

 

+

Viser la décarbonation des transports

Le secteur des transports jouera un rôle majeur dans l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone en 2050 au niveau national.


Pour l’atteindre, tous les leviers d’action doivent être mobilisés :

  • nouvelles sources d’énergie,
  • amélioration des performances des véhicules,
  • maîtrise de la croissance de la mobilité, par exemple en favorisant le télétravail et en limitant l’étalement urbain,
  • report modal vers le train, le vélo, la marche et les transports en communs,
  • covoiturage.

 

Cette transformation de long terme doit être préparée dès à présent.