Un territoire authentique et attractif

Bienvenue dans la Communauté Urbaine d’Alençon

À la rencontre de la Normandie et du Maine, la Communauté Urbaine d’Alençon bénéficie d’une position stratégique sur l’axe Calais - Bayonne et Paris - Bretagne. 

Elle rayonne sur 34 communes au 1er janvier 2017, 2 départements, un bassin d’emploi de 80 000 habitants et une zone de chalandise de 150 000 habitants. Au cœur du territoire, Alençon (plus de 28 000 habitants) accueille la préfecture, de nombreux services administratifs de l’Orne et représente un bassin d’emplois dynamique.

Avec ses 460 km2 de surface, la CUA offre à ses 59 000 habitants le choix de vivre selon leur préférence, dans une ville à forte empreinte historique et patrimoniale, au cœur de villages ou en pleine nature.

La CUA est engagée dans une démarche relevant du Développement durable. À cet effet, la Ville d’Alençon et la CUA ont lancé un Agenda 21#2 en juin 2016. 

La CUA compte également plusieurs équipements culturels majeurs (théâtre-Scène Nationale 61, La Luciole-  scène de musiques actuelles, Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD), musée des Beaux-arts et de la Dentelle, un réseau de bibliothèques et médiathèques, parc des expositions Anova) et apporte son soutien à diverses structures indépendantes. 

+

English

At the crossroads of Normandy and Maine, the Alençon Urban Community (CUA in French) enjoys a strategic position along the Calais - Bayonne and Paris - Brittany axis. 

Extending over 35 communes and 2 departments, on 1 January 2017, it constituted an employment area of 80,000 inhabitants and a catchment area of 150,000 inhabitants. 

At the heart of the region is Alençon (over 25,000 inhabitants), the home of the prefecture, a wide range of administrative services for the Orne department and a dynamic employment area.

Covering 460 km2, the CUA provides its 56,000 inhabitants with a way of life that suits them, in a city with a strong history and heritage, at the heart of villages or ature.

The CUA is committed to a sustainable development approach. For this reason, the City of Alençon and the CUA launched an Agenda 21#2 in June 2016.

The CUA also includes several major cultural facilities (the Scène Nationale 61 theatre, La Luciole, a contemporary music venue, the Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD, an arts conservatory), the Fine Arts and Lace Museum, a network of book and media libraries, the Anova exhibitions park) and supports a range of independent structures (Les Bains-Douches, a venue dedicated to contemporary art, and theatre companies [Bleu 202, Les Ouranies Théâtre and Ces Dames disent]).

Une construction en plusieurs étapes

Initialement sous la forme d’un district composé de 6 communes (Alençon, Cerisé, Condé-sur-Sarthe, Damigny, Saint-Germain du Corbéïs et Valframbert), le territoire intercommunal s’est transformé en communauté urbaine le 31 décembre 1996 et comprenait alors 15 communes (11 ornaises et 4 sarthoises : Alençon, Arconnay, Cerisé, Champfleur, Le Chevain, Condé-sur-Sarthe, Damigny, La Ferrière-Bochard, Héloup, Lonrai, Mieuxcé, Pacé, Saint-Germain du Corbéïs, Saint-Paterne et Valframbert).

Après plusieurs phases d’extension de son périmètre, la Communauté Urbaine d’Alençon (CUA) réunit aujourd’hui 34 communes dont 3 communes nouvelles (29 ornaises et 5 sarthoises : Alençon, Arçonnay, Cerisé, Champfleur , Chenay , Ciral, Colombiers , Condé-sur-Sarthe, Cuissai , Damigny , Écouves, La Ferrière-Bochard, Fontenai-les-Louvets, Gandelain, Héloup, La Lacelle, Larré, Livaie, Longuenoë, Lonrai, Ménil-Erreux, Mieuxcé,  Pacé, La Roche-Mabile, Saint-Céneri-le-Gérei, Saint-Denis-sur-Sarthon, Saint-Didier-sous-Écouves, Saint-Ellier-les-Bois, Saint-Germain-du-Corbéis, Saint-Nicolas-des-Bois , Saint-Paterne-Le Chevain, Semallé, Valframbert  et Villeneuve-en-Perseigne.

La Communauté Urbaine d’Alençon est membre du réseau “France Urbaine”.

France urbaine, née de la fusion de l'Association des Maires de Grandes Villes de France et de l'Association des Communautés Urbaines de France, regroupe les élus des métropoles, des grandes communautés et des villes centres ou périphériques.

Ce réseau a pour objectif de promouvoir  le fait urbain auprès des pouvoirs publics et de tous les citoyens. Dans un dialogue renouvelé avec l’Etat, l’association participe pleinement à la structuration du monde urbain en France et à l’attractivité de tout son territoire.

Site web de l’association France urbaine